Les coutumes et traditions du mariage en France
bandeau promotionnel

Les coutumes et traditions du mariage en France


Quelles sont les différentes coutumes et traditions qui peuvent agrémenter votre mariage ? Les fiançailles, l’enterrement de vie de célibataire, la jarretière, le lancer de bouquet… toutes les traditions à suivre pour ne pas rater le plus beau jour de votre vie. Le mariage est une cérémonie très solennelle. Afin d’être préparés au mieux pour le jour j, il est préférable de bien connaître toutes ces règles et coutumes.

Les fiançailles

Marques d’amour et de fidélité entre deux personnes et souvent matérialisées par une bague, les fiançailles annoncent un mariage futur. Certains les voient comme une étape importante, d’autres les considèrent comme inutiles et démodées. Les fiançailles constituent une première étape vers le mariage, un moment de réflexion et la promesse d'un engagement définitif. Si ce n’est pas déjà fait, c’est également l’occasion de présenter les familles l’une à l’autre.


Le faire-part

Une fois les fiançailles annoncées et que vous avez fixé la date et le lieu de votre union, le moment est venu de communiquer ses informations essentielles autour de vous ! Généralement le faire-part indique le nom des époux, de leurs parents et grands-parents, la date, le lieu et l’heure de la cérémonie religieuse. Une carte d’invitation est jointe au faire-part si les mariés organisent un vin d’honneur ou une  réception. Il existe de nombreux modèles de faire-part, pour tous les goûts : faire-part traditionnel, solennel ou original.


L’enterrement de vie de célibataire

Traditionnellement, l’enterrement de vie de célibataire est la dernière soirée de divertissement que la jeune fille passe sans son futur époux, et le jeune homme sans sa future épouse. La plupart du temps, elle se déroule une semaine avant le mariage. Cet évènement est l’occasion de passer un agréable moment avec ses amis. Il peut se dérouler pendant un dîner, sur une soirée ou même une journée complète. Organisé par les amis des futurs mariés, l’enterrement de vie de célibataire peut être soft, classique ou tout au contraire complètement déjanté. Cela peut être un moment calme ou d’activités (sport, déguisements, gages,…).


Les quatre éléments

Pour un mariage réussi, la tradition veut que la mariée porte le jour de son union quatre éléments au choix : un élément ancien, un neuf, un emprunté et un de couleur bleu. Cela peut être un vêtement, un accessoire, un bijou, la robe de mariée, le jupon, la jarretière, les boucles d’oreilles,...


Les alliances

Lorsque l’on se marie, on s’unit pour le meilleur et pour le pire : on fait alliance. Ainsi, l’anneau échangé lors du mariage prend le nom d’alliance. Il peut être apporté par un enfant d’honneur sur un coussin porte alliances. Selon la coutume, l’alliance se porte à l’annulaire de la main gauche, car la "veine de l’amour" relie directement ce doigt au cœur.


La robe de mariée et le voile

Autrefois, la mariée portait une robe bleue ou gris perle. Ce n’est qu’après la première guerre mondiale que les mariées sont passées à la robe blanche, immaculée, symbole de virginité. Afin de mettre en valeur le tombé de sa robe, la mariée peut choisir le jupon qui lui plaît le plus. Elle peut également agrémenter et assortir sa tenue avec des gants. Anciennement, le voile symbolisait la virginité et l’innocence de la mariée. De nos jours, cette tradition s’est perdue, mais certaines mariées continuent d’utiliser le voile.


La cérémonie civile

La cérémonie civile, qui précède la cérémonie religieuse est une cérémonie publique. Elle est la seule reconnue aux yeux de la République Française. Afin qu’une personne opposée au mariage puisse entrer dans la salle des mariages, la porte doit rester ouverte. Les mariés se tiennent face à l’officier d’état civil. La mariée est à la gauche du marié. Il s’agit d’une ancienne tradition. Le marié doit toujours garder sa main droite libre et à portée de son épée, afin d’écarter d’éventuels prétendants. Les témoins des mariés se situent de chaque côté des futurs époux. En citant le Code Civil, l’officier d’état civil informe les futurs mariés des devoirs de chacun. Il remet ensuite le livret de famille aux nouveaux époux.


La cérémonie religieuse

Il faut obligatoirement se marier à la mairie avant de célébrer une cérémonie religieuse. La coutume veut que la famille et les invités arrivent les premiers, comme pour la cérémonie civile. Le marié arrive au bras de sa mère, et la mariée au bras de son père, au son d’une marche nuptial. A la fin de la messe, les époux et leurs témoins signent le registre. La sortie de l’église est un grand moment : celui des photos et du traditionnel lancer de riz. Désormais, le riz est souvent remplacé  par des confettis, des pétales de papier ou de tissus, ou une pluie de lavande. Les mariés se rendent ensuite à la salle où se déroule le vin d’honneur. En général, le cortège de voiture fait donner du klaxon, pour annoncer la bonne nouvelle.


La jarretière

La jarretière est un élément important à ne pas oublier le jour de son mariage ! Cela vous permet de compléter votre tenue traditionnelle (avec les gants, la robe de mariée, le jupon,...).


Le lancer de bouquet

Selon la coutume, la mariée peut lancer son bouquet à la fin de la journée. Elle doit le faire dos à ses amies encore célibataires. Celle qui l’attrape est la prochaine à se marier.



contact commander payer garanties livraison-gratuite saviez-vous réseaux sociaux et discount
credit-mutuel et paypal kwixo fianet kwixo colissimo tnt relais colis Logo PayPal standard facebook discount mariage twitter discount mariage partenaires mariage